Portails

Les jeux de cases à cocher sont un élément essentiel du développement de Claris FileMaker depuis des décennies. Ils sont simples à utiliser, faciles à mettre en œuvre et contribuent à garantir l’intégrité des données. Cependant, du point de vue de l’utilisateur, ils peuvent être encombrants et donner lieu à des sélections incorrectes, en particulier avec les grandes listes.

Les jeux de cases à cocher ont été un élément clé dans la communauté du développement car ils sont faciles à comprendre. Il suffit d’une simple liste de valeurs et d’une modification rapide du style de contrôle de la rubrique pour afficher la liste sur cette rubrique. Le style du contrôle peut être modifié en un crochet ou un x.

L’utilisation des valeurs d’une rubrique est exceptionnellement puissante et permet à un développeur de générer dynamiquement les valeurs de la liste.

La puissance de FileMaker réside notamment dans le fait qu’en affichant une liste de valeurs, un développeur peut n’afficher que les données d’une deuxième rubrique, tout en enregistrant l’ID correspondant. En normalisant les données de cette manière, un développeur peut créer une liste qui peut mettre à jour tous les enregistrements d’un système en une seule fois. Par exemple, si un client a changé de nom parce qu’il s’est marié, un utilisateur n’aura besoin de mettre à jour l’enregistrement du client qu’à un seul endroit.

Toutefois, les jeux de cases à cocher ne sont pas exempts de pièges et de limites :

  • Ils ne fonctionnent pas aussi bien lorsqu’il y a de nombreuses valeurs qui changent souvent.
  • Les grandes listes utilisent beaucoup d’espace et peuvent être désordonnées.
  • L’ajout de valeurs peut briser une mise en page bien conçue.
  • La suppression de valeurs peut empêcher l’affichage des sélections précédentes.
  • Les listes de valeurs n’ont la possibilité d’afficher que les données de deux champs distincts, ce qui peut ne pas fournir suffisamment d’informations pour que l’utilisateur puisse prendre une décision appropriée.
  • Le jeu de cases à cocher offre également des options de style très limitées.

Alternatives modernes UI/UX aux jeux de cases à cocher

Heureusement, il existe des alternatives à l’utilisation des jeux de cases à cocher qui remplissent une fonction similaire.

Barre de boutons à 2 boutons

Les barres de boutons étaient révolutionnaires dans FileMaker. Elles ont ajouté la possibilité d’utiliser des calculs et des icônes SVG.

En combinant cette fonctionnalité avec les calculs de masquage des objets, un développeur peut imiter un jeu de cases à cocher tout en s’assurant que la mise en page ne change pas.

Cette méthode présente de nombreux avantages :

  • Comme elle n’est pas liée à une rubrique de texte unique, toutes les options de style sont ouvertes au développeur.
  • En utilisant la barre de boutons, le développeur peut utiliser des icônes différentes pour les états coché et non coché.
  • Une valeur de texte peut être calculée pour un texte différent lorsque l’élément est coché ou non coché.
  • Crée un aspect cohérent sur plusieurs plates-formes en permettant au développeur d’effectuer des positionnement précis.

Toutefois, cette méthode n’est pas sans inconvénients :

  • Elle peut nécessiter des scripts supplémentaires.
  • Dans ce cas, les développeurs doivent modifier manuellement la mise en page
  • Elle nécessite de nombreux calculs pour afficher et masquer les objets appropriés

Cette méthode fonctionne exceptionnellement pour une liste de cases à cocher à un seul élément, afin de garantir la cohérence de l’apparence. Elle fonctionne également bien sur les mises en page où il y a plusieurs éléments qu’un utilisateur doit définir individuellement, comme un modèle de préférences utilisateur.

Portails de listes de contrôle

Cette méthode permet de mettre à jour dynamiquement des listes en utilisant une table liée, soit avec une jointure cartésienne, soit avec une relation régulière.

Les avantages de cette liste sont nombreux, notamment :

  • La possibilité d’afficher autant de données que nécessaire
  • La liste peut être filtrée dynamiquement en permettant à l’utilisateur de fournir des termes de recherche pour réduire les éléments affichés.

Comme pour toute autre méthode, il existe également des inconvénients :

  • Contrairement aux jeux de cases à cocher, les portails ne peuvent pas être formatés en plusieurs colonnes.
  • La fonction de liste de valeurs ne peut pas être utilisée dans cette méthode, et un autre tableau peut donc être nécessaire.

La polyvalence de cette méthode lui permet d’être mise en œuvre facilement dans de nombreux scénarios, tels que :

  • Le remplacement d’un jeu de cases à cocher existant lorsque la liste s’allonge, mais que l’espace est limité.
  • Lorsqu’un utilisateur ne souhaite voir qu’un petit sous-ensemble de la liste globale en utilisant un filtre.
    Un grand ensemble de valeurs où un utilisateur a besoin de voir des informations supplémentaires. (par exemple, une adresse complète)

Liste de sélection avec 2 tables externes

L’utilisation de 2 portails (communément appelé Outil table externe dans FileMaker) est polyvalente et offre de nombreux avantages :

  • Il filtre automatiquement la liste pour l’utilisateur, lui permettant de voir facilement ce qui est et n’est pas sélectionné.
  • Un designer peut montrer plus de détails dans un portail et moins dans l’autre.

Par rapport aux autres méthodes, le principal inconvénient de cette méthode est la compréhension des mécanismes de FileMaker, suivi par l’espace nécessaire à sa mise en œuvre.

Cette méthode est utile dans de nombreux scénarios, tels que :

  • Des quiz où un utilisateur doit mettre des éléments dans le bon ordre.
  • Une liste de comparaison qui permet à l’utilisateur de sélectionner plusieurs éléments pour afficher plus de détails.
  • Lorsqu’une liste de valeurs est exceptionnellement longue et que les utilisateurs doivent vérifier que les options appropriées sont sélectionnées.
  • dans le cadre d’un assistant permettant de définir des options et de les créer automatiquement une fois l’opération terminée.

Conclusion

Claris a fourni de nombreux nouveaux outils utiles au cours des dernières versions de FileMaker. En tant que développeurs, nous devons tirer parti de ces outils pour fournir une interface plus propre et meilleure à nos utilisateurs.

Vous pouvez télécharger le fichier d’exemple pour essayer de mettre en œuvre ces méthodes dans vos propres solutions.